Carine Burnot

Consultation

Formation

Coaching d’affaires


+1 514 222-9449

Archives de la catégorie: Trucs et astuces


img_007

Je vous propose d’essayer une nouvelle approche, soit les niveaux logiques de la PNL, formalisés par Robert Dilts

 

  • Environnement

    Quelques jours avant votre prestation, rendez-vous sur place. Faites le tour des lieux. Asseyez-vous à la place de quelques-uns des autres participants. Installez-vous où vous prendrez la parole. Faites l’inventaire des outils à votre disposition (tableau, chaises, micro, estrade, etc.).

  • Comportement

    Toujours sur place, faites comme si c’était le jour J.

    Prenez votre position d’excellence, prononcez une partie de votre discours, écoutez comment le son circule dans la salle, imaginez l’intérêt de l’audience et les questions qu’ils vous posent. Testez tous les équipements.

    Ayez en tête le nom d’une personne qui excelle dans la prise de parole en public. Elle est dans la salle avec vous. Quels conseils vous donne-t-elle ?

  • Capacité

    Remémorez-vous un moment de votre passé où vous avez vécu un grand succès, peu importe dans quel domaine de votre vie cela s’est produit. Identifiez les forces et les compétences présentes et reconnectez-vous à elles. Vous les avez déjà eues. Elles sont en vous : elles ne demandent qu’à être sollicitées à nouveau !

    Demandez à des personnes de confiance quelles sont les qualités qu’elles vous reconnaissent qui vont vous être utiles cette journée-là.

  • Valeur

    Dans votre échelle de valeur, lesquelles est-vous entrain de satisfaire ?

    Quelle est celle que vous négligez ? Quel changement apporter pour l’inclure dans votre prestation ?

  • Identité

    Quel rôle jouerez-vous dans cet évènement ?

    Expert contenu, gestionnaire, conseiller, organisateur, chef de projet, leader d’une équipe ?

    Identifiez le terrain de jeu approprié à votre rôle.

  • Sens

    Qu’est-ce qui changera si vous ne prenez pas la parole en public lors de cet événement ?

    À quoi de plus grand que vous contribuez-vous ?

 

Et voilà, vous venez d’explorer par vous-même une des 300 techniques de la PNL afin de résoudre une difficulté que vous rencontrez dans votre vie professionnelle !

img_009

Selon Bruno Dubuc, rédacteur du site web le cerveau à tous les niveaux, 75% des voyageurs souffrent du décalage horaire.

 

C’est quand notre horloge biologique est désynchronisée avec les horloges qui nous entourent. Les messages que notre corps nous envoie ne correspondent plus du tout aux signaux extérieurs que nous percevons.

Voici les 4 étapes pour synchroniser votre horloge biologique avec votre nouvel environnement.

 

  1. Préparation

    Avant d’arriver à destination, prévoyez 15 minutes, installez-vous dans un endroit calme et fermez les yeux.

  2. Identifiez les caractéristiques de votre horloge interne

    Où est votre horloge interne ? Laissez votre corps vous donner la réponse. Trouvez où vous savez quelle heure il est. Quelle est la partie de votre corps qui vous envoie cette information ?

    À quoi ressemble votre horloge interne ?

    Est-ce une montre, un réveil matin, une horloge comtoise, un cadran électronique, etc. Quelles sont sa taille et sa forme ?

    De quel matériau est-elle faite : bois, métal, plastique. De quelle couleur est-elle ?

    Quel bruit fait-elle ? Chronomètre, coucou, carillon, silencieuse, etc.

  3. Mettez votre horloge interne à jour

    Identifiez l’heure qu’il est dans le pays où vous vous rendez

    Connectez-vous à votre propre horloge interne (qui indique l’heure de votre pays de départ)

    Mettez votre horloge interne à l’heure de votre pays d’arrivée, par le moyen le plus utile et facile pour vous

  4. Vérifiez

    Quelques instants plus tard (entre 5 et 10 minutes), connectez-vous à votre horloge interne et vérifiez que l’heure qu’elle indique est bien celle du pays de votre destination. Refaites ce test une ou deux fois 30 minutes puis 1 heure plus tard.

Comme nous approchons des vacances, profitez-en pour tester ces 4 étapes. Vous constaterez par vous-même leur efficacité et pensez à faire le même processus lors de votre voyage de retour.

img_010

Vous est-il arrivé de constater que certaines personnes ne sont pas satisfaites alors que d’autres le sont ? Par le passé, lorsque cela m’arrivait, je remettais en question mes compétences car je voulais éviter les mauvaises évaluations.

Depuis que j’ai découvert que les recherches de David A. Kolb simplifient les communications en décrivant les 4 questions que nous nous posons ; c’est mon outil favori pour être sûre de susciter l’intérêt de tous les auditoires :

  1. ceux qui veulent savoir pourquoi ils sont là
  2. ceux qui veulent savoir de quoi il s’agit
  3. ceux qui veulent savoir comment ça marche
  4. ceux qui veulent savoir où et quand s’en servir.

 

Instinctivement, dans quel cadran vous situez-vous ? Qu’est-ce qui vous rejoint spontanément ?

Un de mes clients s’est rendu compte qu’il était très axé sur l’expérience (cadran 3) et très peu sur le transfert dans «la vraie vie» (cadran 4). Depuis, il porte une attention spéciale à ce cadran afin d’éviter de passer à côté des personnes pour qui c’est important.

Et vous pouvez utiliser cette approche autant à l’oral qu’à l’écrit. L’article que je viens de rédiger en est un exemple.