Quand déléguer la rédaction de vos articles de blogue?

Vous savez écrire, alors pourquoi déléguer?

Déléguer la rédaction d’articles de blogue! Vous n’y pensiez même pas lorsque vous avez fondé votre entreprise…comme la plupart des entrepreneur.e.s d’ailleurs. Au début, la délégation ne fait pas partie de vos préoccupations. Vous portez tous les chapeaux : comptabilité, ressources humaines, communication, expert dans votre domaine et…rédaction d’articles de blogue. Constance, plaisir et résultats sont au rendez-vous. Aujourd’hui, vous en êtes à cette étape de notre vie d’entrepreneuriale où maximiser votre temps et de vos compétences vous hante nuit et jour (enfin…presque).

Vos besoins évoluent

Au début, le défi est de faire votre marque dans votre domaine d’expertise. Une fois votre réputation établie, vous cherchez la façon la plus efficace d’utiliser les 24 heures qui nous vont allouées. Le temps passé à accomplir des tâches autres que celles qui ne relèvent pas de votre expertise est-il bien investi? Ne serait-il pas plus rentable d’exercer pleinement votre métier?

La question ‘quand déléguer la rédaction d’articles de blogue’, mérite une réponse. Décider de déléguer n’est pas toujours facile. Vous devez prendre le recul nécessaire et sortir du brouhaha quotidien (je ne sais pas pour vous, mais j’ai de très mauvais résultats lorsque je décide uniquement sur le coup de l’émotion).

Et comment séparer l’émotif du rationnel? Je vous partage l’approche de Dave Ruel. Sortez vos calculatrices, on fait parler les chiffres.

Comment évaluer vos compétences?

Dans son livre «Done By Noon®: How To Achieve More By Noon Than Other Entrepreneurs In A Full Day», Dave Ruel propose cinq zones et un coefficient de dérive.

Avec sa permission, voici une traduction libre.

La zone «expert»

C’est l’activité que vous faites mieux que 99% de la population. C’est là où la magie opère. C’est la seule chose qui vous distingue de la concurrence. C’est ce pourquoi d’autres personnes vous sollicitent : vous êtes exceptionnel.le.s dans ce domaine (le coefficient de dérive est de 1).

La zone «professionnel»

Ce sont les tâches que vous faites mieux que la plupart des gens ; des activités que vous faites avec enthousiasme et dont vous vous lassez rarement. Votre succès dépend du temps que vous passez à utiliser votre zone expert et professionnelle(le coefficient de dérive est de 1).

La zone «compétent»

Ce sont les tâches qui vous dérangent, car vous n’êtes pas particulièrement qualifié.e.s (ni sous-qualifié.e.s non plus). Vous préféreriez que quelqu’un d’autre les fasse à votre place. La plupart des tâches nécessaires à la gestion de votre entreprise se trouvent dans cette zone (le coefficient de dérive est de 2).

La zone «débutant»

Ce sont des tâches pour lesquelles vous n’avez aucun don. Vous les faites tout de même parce que vous pensez que c’est le prix à payer pour faire des affaires. Elles vous demandent beaucoup d’énergie pour les accomplir (le coefficient de dérive est de 4).

La zone «novice»

C’est la zone à éviter : vous ne savez pas vraiment ce que vous faites. Plusieurs d’entre vous s’aventurent dans cette zone en pensant que l’approche do it yourself vous fait économiser de l’argent (le coefficient de dérive est de 8).

Le coefficient de dérive

Avec l’expérience, vous avez sûrement constaté que moins vous êtes compétent, plus ça vous demande de l’énergie et du temps. C’est inversement proportionnel.

Plus précisément, David Ruel observe que le temps investi double lorsqu’on passe d’une zone à l’autre.

  • Zone «expert» et zone «professionel»: coefficient 1
  • Zone «compétent»: coefficient 2
  • Zone «débutant»: coefficient 4
  • Zone «novice»: coefficient 8

Alors, combien ça coûte de rédiger vous même?

Pour faire un calcul qui tient la route, vous devez mettre en perspective les finances et l’énergie.

Votre taux horaire

Pour ce faire, vous aurez besoin de calculer votre taux horaire. Voici le calcul à faire :

le calcul du taux horaire

Considérons le cas d’une entrepreneure qui a généré un salaire de 100 000 $ en ayant travaillé 40 heures par semaine durant 50 semaines (oui, oui, elle n’a pris que deux semaines de vacances). Son taux horaire est de 50 $.

La dérive des coûts

Avec l’exercice de la dérive des coûts, c’est là que le calcul prend tout son sens.

Exercice de dérive des couts

Faisons l’exercice pour la rédaction d’articles de blogue avec la même personne qui :

  • se situe dans la zone débutant (coefficient de dérive de 4).
  • gagne 50 $ de l’heure.
  • estime passer 2 heures par semaine à rédiger.
  • travaille 50 semaines par an.

Le coût par année est de 20 000 $.

N’hésitez pas à faire ce calcul avec vos propres chiffres.

Oui, vous décidez de déléguer la rédaction des articles de blogue

Les calculs font une partie du travail : ils vous permettent de ne plus envisager ce montant comme une dépense, mais plutôt comme un investissement. Le poids que vous portez sur vos épaules vous paraîtra bien moins pénible.

Ensuite, vous dénicherez la personne qui vous soulagera de la rédaction d’articles de blogue. Croyez-moi, pour elle, ce ne sera pas une lourde charge : c’est sa zone expert 😊

Vous n’aurez probablement aucun problème à trouver quelqu’un détenant ce profil dans votre réseau. En revanche, l’écriture est un acte intime. Assurez-vous qu’il y ait des atomes crochus entre vous.

Imaginez-vous dans six mois, après avoir délégué la rédaction de vos articles de blogue. Qu’est-ce qui va avoir changé ? Combien d’opportunités, de nouveaux ou d’anciens clients auront fait surface grâce au temps et à l’énergie que vous aurez ainsi libérés ?

Bien évidemment, cette technique peut être utilisée pour évaluer d’autres expertises que la rédaction d’articles de blogue.


carine_burnot

Je vis et rédige au Québec. Je crois profondément au plein pouvoir des mots. J’adore écrire des articles sur mesure, toujours dans le but de vous permettre de générer des opportunités. Je propose également un guide de rédaction d’articles de blogue de qualité en 4 étapes (sans y passer un temps fou, tout en touchant votre tribu).

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.