Je ne peux pas gagner ma vie en écrivant

Voyons comment j’ai éliminé une croyance qui m’empêchait d’y parvenir. Pour vivre de l’écriture, je dois d’abord croire que c’est possible et ensuite me mettre en action.

Dans la série des croyances, il y a celles qui propulsent, donnent des ailes, poussent hors de nos zones de confort, et celles qui limitent, empêchent de passer à l’action, retardent notre avancement.

Telle une écharde dans le pied, durant des années, j’ai présumé : « Je ne peux pas gagner ma vie en écrivant ».

C’était une croyance limitante pour moi. Pourtant, j’écris depuis toujours : j’aime ça, plus que toute autre activité. C’est mon moyen d’expression privilégié. Mais facturer pour écrire ? Vraiment difficile ! Malgré cela, je m’affiche depuis deux ans comme « rédactrice web engagée ». Que s’est-il passé pour que cette croyance limitante disparaisse ? Puis qu’une nouvelle manière de percevoir l’écriture me mène à un changement de carrière ?

C’est ici qu’Albert Einstein fait son entrée en scène

« Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé. »

… suivi de Robert Dilts*

et de son modèle des niveaux logiques, adapté ici pour l’entreprise.

Vision

À quoi je contribue (de plus grand que moi) ?

Mission

Qui suis-je ?

Croyances et valeurs

Qu’est-ce qui est si important pour moi ?

Compétences

Comment je le fais ?

Comportements

Qu’est-ce que je fais ?

Environnement

Où, quand, combien, avec qui, pour qui je le fais ?

Les niveaux logiques s’utilisent dans un contexte précis : c’est à vous de l’identifier. On le complète ligne par ligne, en répondant à chacune des questions.

L’objectif est l’alignement des niveaux : lorsque vous lisez la colonne de vos réponses de haut en bas, cela doit tenir debout. Et de bas en haut aussi.

Einstein dit « quoi faire » et Dilts « comment faire »

Testons leurs théories à la lumière de ma propre expérience

Le contexte ? La création de mon entreprise.

Été 2013

J’utilise les niveaux logiques pour m’assurer que je suis bien alignée dans ma nouvelle vie d’entrepreneure. Dans la case « Vision », je spécifie : laisser des traces. Mes cinq valeurs demeurent identiques depuis leur mise à jour en 2010 : liberté, créativité, beauté, intégrité, se réaliser. Les cinq autres cases restent vides bien que je cherche longtemps quoi y mettre. Je me lance quand même en affaires en me disant : « La vie m’apportera les réponses dont j’ai besoin. »

Durant les six premières années, j’accepte différents contrats en lien avec mon ancienne vie. En tant que conseillère formation et développement organisationnel, je conçois et j’anime des formations, je coache. J’accompagne plusieurs clients dans l’alignement leurs niveaux logiques : le cas typique du cordonnier mal chaussé ! Le contexte est posé.

Hiver 2020

Pandémie oblige, je mets à jour les niveaux logiques faits à mes débuts.

Vision : à quoi je contribue (de plus grand que moi) ?

« Laisser des traces » est vraiment flou. Où, quand, comment, avec qui, pour qui, pourquoi ? Trop de questions sans réponse, donc pas précis du tout.

Nouvelle vision
rétablir le plein pouvoir des mots

Mission : qui suis-je ?

Une de mes relations d’affaires me propose de prendre sa relève pour rédiger les infolettres de son entreprise. Je plonge, j’adore, j’en fais mon métier.

Nouvelle mission
Rédactrice web engagée
 

Croyances et valeurs : qu’est-ce qui est si important pour moi ?

Grâce à la formation suivie avec Communication Futée**, j’identifie trois croyances.

Nouvelles croyances
Je crois sincèrement qu’aujourd’hui, publier une citation ne suffit plus ; vos lecteurs réclament du contenu de qualité.
Les études prouvent que les articles de référence demeurent un des moyens les plus rentables pour générer des opportunités.
Écrire est un art. Quel dommage qu’en général, le plein pouvoir des mots ne soit pas pris en considération !  

Compétences : comment je le fais ?

Après avoir obtenu un certificat en création littéraire, je m’inscris au certificat en communication socionumérique des organisations.

Nouvelles compétences
Communication web : langage SEO et expérience utilisateur, veille stratégique, etc.

Comportement : qu’est-ce que je fais ?

Encore grâce à la formation suivie avec Communication futée**, je crée un produit phare : Connexion 365. L’objectif est de générer des opportunités.

Nouveau comportement
Articles de référence  publiés selon un calendrier

Environnement : Où, quand, combien, avec qui, pour qui je le fais ?

La question « pour qui je le fais » risque d’évoluer encore. Je peaufine encore les comportements de ma cliente idéale.

Nouvel environnement
Les femmes entrepreneures

Est-ce qu’Einstein avait raison en affirmant…

« Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé. » ?

Je réponds oui !

Le piédestal de la croyance limitante s’est effondré quand j’ai revisité le couple vision-mission.

Rétablir le plein pouvoir des mots en jouant le rôle de rédactrice web fait battre mon cœur.

J’ai donc réfléchi d’une autre manière (Einstein) ou à un autre niveau (Dilts). Si je n’avais pas changé, ça aurait été une sorte de confrontation de mes croyances entre elles. Et je sais que pour instaurer un changement durable, le tact est un ingrédient crucial.

Ensuite, c’est par les nouveaux comportements et compétences mentionnés ci-haut que j’ai éliminé la croyance limitante. Elle n’avait plus sa place ; elle était complètement décalée par rapport à ma nouvelle vision.

Je réponds aussi non !

Non, parce que réfléchir ne suffit pas ; l’action est aussi importante que la réflexion. Si je m’étais contentée de penser, je ne serais toujours pas alignée… et vous ne seriez pas entrain de lire cet article. Si tout reste dans ma tête, rien ne changera. C’est en passant à l’action que j’évolue.

Donc, comment j’ai brisé la croyance « Je ne peux pas gagner ma vie en écrivant ? »

  1. En étant persuadée que je pouvais la changer. Sans cette prémisse de départ, rien n’aurait été possible.
  2. En initiant des changements ; un niveau à la fois. Constance, patience et doigté m’ont permis d’en arriver là, deux ans plus tard.

Et vous, selon votre expérience :

  • Quelle croyance vous a limité à vos débuts ?
  • Comment avez-vous fait pour l’amoindrir ?
  • Qu’est-ce que cet article vous fait réaliser ?

——————————–

Sources et références :

* Robert Dilts formalise ce tableau d’après le travail de Grégory Bateson. https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Dilts

** le système ouvre ta boite (SOTB) https://systemeotb.com/machine-cle-en-main

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *